30 janvier 2015

Made by Nantais(e) : Les Petites Tables


Aujourd'hui j'étrenne une nouvelle rubrique ...
Figurez-vous que je ne suis pas la seule Nantaise à Paris ... Fou non ? Et à force de croiser des compatriotes Nantais à Paris une nouvelle idée de rubrique à germé dans ma tête... Made by Nantes/ais, qui vous proposera de découvrir, au fil de mes rencontres, des Nantais plein d'idées à Nantes et surtout à Paris.

Et pour ce premier portrait je vous présente Romain et Thomas, créateur du site "Les Petites Tables" qui référencent leurs coups de coeur restaurant à moins de 10€ ...

Enfin je leur laisse la place, ils vous expliqueront mieux que moi :



1. Qui êtes-vous amis Nantais ?

Nous sommes Romain et Thomas, respectivement 32 et 34 ans. Le premier vient de l’univers du Web, le second du journalisme. Romain, qui est né à Aix-en-Provence, a grandi à la Baule, puis à Wallis et Futuna, avant de passer par l’Ecole de Commerce de Marseille. Thomas, lui, est originaire d’Angers, il a notamment travaillé à Chicago et Montréal en tant que correspondant pour quelques médias français, avant de diriger, voire créer, divers magazines à Paris. Il a également été correspondant à Nantes, où, via des amis, il a rencontré… Romain, qui travaillait au sein d’une agence de publicité dans cette ville, devenue sa cité d’adoption.




2. Quand et pourquoi êtes-vous arrivés à Paris ?

Thomas est arrivé voilà une quinzaine d’années à Paris mais il a ensuite vadrouillé à l’étranger et travaillé dans l’Ouest. Romain, lui, a quitté la cité des Ducs de Bretagne il y a un peu moins d’un an, afin de rejoindre Thomas et lancer le projet Les Petites Tables, dont les premières fondations avaient donc été posées, en amont, à Nantes !



3. Quel est votre concept ?

Lancé voilà huit mois, le site Les Petites Tables vise à dénicher de bonnes adresses où l’on peut manger pour 10 euros ou moins. L’idée nous est venue un jour où nous nous étions lancé le défi de manger un repas complet avec chacun un billet de 10 euros en poche, pas un centime de plus. Nous avions alors arpenté les rues parisiennes, ce que nous continuons à faire, carnet de notes en main et appareil photo en bandoulière, afin de dénicher nos pépites. Notez que nous payons toujours notre addition !



 Photos des Petites Tables, de gauche à droite : Ace Bento, La Maison Issa, La Pointe du Groin et Le Mesturet



4. Une recommandation parisienne ?

Ouh là, il y en aurait beaucoup ! L’une des plus dingues que nous ayons testée et qui continue de nous bluffer, c’est "Le Mesturet". Ce joli bistrot du quartier de la Bourse propose une formule complète qui comprend entrée, plat, fromage et dessert pour 10 € … midi et soir ! Devant le succès fulgurant du concept, le patron a été obligé d’ouvrir une salle qui lui est entièrement dédiée.



5. Et Nantes alors ? 

Nous y retournons dès que nous pouvons, pour nous oxygéner et profiter des grands espaces, qui manquent un peu à Paris. Pour être certains de bien manger là-bas, direction "Lulu Rouget", un joli petit bistrot du centre tenu par Ludovic Pouzelgue. C’est un jeune cuisinier virtuose qui fut le bras droit de Michel Troisgros, un des pontes de la cuisine française, il devrait aller très très loin. 
Sinon, pour moins cher, il y a notre découverte du moment, "Le Coup du Lapin", un resto sympa à la déco chinée, qui propose une formule poulet grillé – frites fraîches à 9,50 €. 
Citons également "L’Adresse", un nouveau repaire doté d’un cadre très design, qui concocte au déjeuner une formule plat - dessert à 10 €. A l’évidence, à Nantes aussi, il y a des petites tables !




www.lespetitestables.com





0 BAFOUILLES:

Publier un commentaire

Bonjour Ami Lecteur,

Avouons-le, quel plaisir de lire des petits messages, des mots d'amours, des bons plans voire même des coups de gueules ...
Ce lieu est un lieu de partage, mais partageons en bonne intelligence s'il vous plait !
Merci par avance pour vos petites bafouilles !

ENVIE DE ME LAISSER UNE PETITE BAFOUILLE ?
Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire.
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".

Un peu dérangeant, mais merci de remplir également le petit code qui s'affiche dans la fenêtre dessous. Le petit robot Google Anti-Spam vous remercie

VOUS VOULEZ ETRE PREVENU PAR UN EMAIL D’UN NOUVEAU COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE ?
C'est facile, il suffit de cocher la case M'informer. Ainsi vous êtes assuré d'être avisé en cas d'une réponse... ce que je ne manquerai pas de faire !

Merci et à très vite sur le blog